Les Portes de la crèche bientôt fermées


Soutien de l'entreprise Codechamp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La micro crèche de Champagnat est en redressement judiciaire depuis le 13 décembre 2016 et a lancé un appel aux dons. L’entreprise locale Codechamp, dirigée par Corinne Monmaneix a apporté sa contribution en remettant un chèque de 2 000 euros à l'association.

Elle souhaite que cette structure, véritable élément d’attractivité pour le territoire, puisse poursuivre son action. En effet, une dizaine d’enfants sont accueillis chaque jour par les 4 salariées de Cap Grandir. Ce mode de garde donne entière satisfaction aux parents. Sabine Tissot-Rosset, présidente de l'association, indique : « la période d'observation du redressement judiciaire est une opportunité positive qui doit permettre de stabiliser et pérenniser la crèche ». Pour l'année 2017 une convention d’objectifs avec la commune de Champagnat est en cours de signature. Elle représente un engagement moral et financier avec une aide de 30 000 €.

 

La commune de Champagnat, l'association et les parents sont convaincus que ce redressement judiciaire aura une fin heureuse pour les bambins du territoire.